Lever le voile

Dernièrement, ça a pas été la joie. (Ça commence bien cet article non?!)

Cela fait presque cinq mois que j’ai commencé à chercher du travail. Certains diront que c’est le début, d’autres que ça commence à faire long. Pour tout avouer, je suis plutôt de la deuxième catégorie. Si encore j’avais eu de nombreux entretiens durant ce laps de temps, mais ce n’est pas le cas. Ajoutez à ça le fait que je vive chez mes parents et que je n’ai pas mes amis à proximité, on peut dire que le temps n’est pas bénéfique dans mon cas.
Bref, pour quelqu’un qui aime être constamment occupée comme moi, les temps sont durs.
 .
Il y a surtout une chose qui me trotte sans arrêt dans la tête : quand est-ce que je vais bien pouvoir commencer à vivre? C’est bizarre cette question.
En fait, depuis que je suis au chômage, je n’arrive pas à faire de projets. Enfin si, certains : “Demain, je range ma chambre, c’est facile ça…”
 3
.
Non, sans rire, dès que quelqu’un me propose un concert ou un voyage par exemple, j’ai ce réflexe de dire “pas tout de suite, je sais pas où je serais à ce moment là, je peux pas prévoir”. Comment prévoir des vacances alors qu’on ne sait pas quand on trouvera du boulot? Et comment ne pas culpabiliser de partir en voyage plutôt que de rechercher activement du travail? C’est souvent à double tranchant.
.
L’autre jour (alors que je me plaignais encore), une amie m’a dit que c’était la société qui nous poussait à penser comme ça. Que tant qu’on n’entrait pas dans le schéma famille+boulot=bonheur, on se retrouvait souvent en marge et on était sujet à la culpabilisation répétée. Dans un sens, je pense que c’est vrai. Je ne compte plus le nombre de personnes qui pensent qu’il faut être avec quelqu’un pour être heureux et qui s’offusquent de mon célibat prolongé. Je ne fais plus la liste des gens qui me regardent avec pitié quand je leur dit que je suis au chômage et qui rétorquent que je dois être bien malheureuse en effet. Rajoutons à cela le fait que Pôle Emploi considère que tu es à sa merci tant que tu es au chômage, puisque c’est bien connu, le chômeur se doit de rester chez lui à chercher du travail et n’a pas le droit de prendre du bon temps.
.
tumblr_muk9icr7rg1skd13co1_500
.
D’un autre côté, je pense qu’on a tendance à subir cette pression volontairement. Nos choix de vie nous appartiennent et n’affectent que nous dans une certaine mesure. Il n’appartient qu’à nous de décider quel chemin on doit suivre. Et même si la société et sa vision du monde est oppressante, ce n’est pas pour cela que l’on doit se laisser porter sans rien faire. Il ne tient qu’à nous de remonter le courant, quitte à se sentir parfois incompris.
.
Vous devez vous dire que je suis une sacrée donneuse de leçons qui n’applique même pas ses propres conseils! Et c’est vrai. Je pense qu’il faut un courage à toute épreuve pour vouloir affronter la réalité de telle façon qu’elle puisse enfin nous être agréable à tout moment. Et le courage ça se construit pas à pas en parallèle avec la confiance que l’on peut avoir en soi. C’est un travail de tous les jours. Et je ne suis pas encore assez courageuse, mais ça viendra peut-être.
 .
En attendant, j’essaie de faire des petits projets et de les concrétiser. Entamer une nouvelle correspondance. Prévoir une virée parisienne pour le salon du livre. Essayer de supporter l’arrivée fatidique de mes 25 ans (Ouai bon là, c’est pas gagné!)
 .
Et tenter chaque jour de deviner ce qui se cache derrière le voile de l’avenir…
.
tumblr_mmti8kInss1rzadffo1_500

Advertisements

13 thoughts on “Lever le voile

  1. Au chômage depuis septembre, je comprends tout à fait ce que tu vis… et honnpetement, je vais mieux depuis que je tiens ce blog (et j’essaie de me tenir à le faire quotidiennement !!) et aussi grâce aux sorties via OVS…
    Courage, moi à 32 ans, je vis ce que tu vis là, il n’y a pas d’âge !! 😉

  2. Hey, voici un nouvel article qui me fait me questionner ! On me pose déjà très (voire trop) souvent la question: “et après le stage, tu vas chercher du travail ?” et à cela je réponds toujours “oui bien sur, direction pôle emploi ! (avec un petit rire jaune) et je rajoute, “après l’édition n’est pas un domaine à part, on ne sait pas ce qu’il peut se passer dans 8 mois, il suffira d’être là au bon endroit au bon moment”… Pour résumer, je blablate, j’essaie de passer rapidement à autre chose, mais c’est certain que j’y pense. Que faire après le diplôme ? Revenir sur Clermont, rester sur Paris, essayer de partir à l’étranger pour enfin concrétiser l’un de mes rêves ? Il n’y a pas de bonnes réponses, en tout cas pas pour le moment. Je sais qu’il est encore tôt, je n’ai même pas encore commencé mon stage ! J’ai bien le temps de cogiter, tout en écrivant mon mémoire et mon projet éditorial ! Mais je sais qu’il y aura toujours quelqu’un pour me poser la question fatidique et donc pour me ramener à “la triste réalité” que nous impose la société (j’exagère bien sur !).
    Bref, j’ai là aussi blablaté ^^ je te dis merci pour ce nouvel article, encore une fois extrêmement bien écrit ! MERDE pour la réponse que tu attends demain et à bientôt sur le salon du livre de Paris !

    • Merci Manon! Extrêmement bien écrit je ne sais pas mais ça fait du bien de l’avoir écrit, c’est sûr! Je ne vais pas te dire “tu as encore du temps pour y penser”, je ne sais que trop bien qu’on ne peut s’y empêcher! Peut-être que tu auras l’occasion de vivre ton rêve prochainement, en tout cas, je te le souhaite!

  3. Effectivement, prévoir des vacances ça peut être bien 🙂 C’est comme quand un couple cherche à avoir un bébé, plus ils y pensent, plus leur réussite est nulle. Ma belle-soeur c’est un soir de cuite (après 8 mois d’abstinence) qu’elle est tombée enceinte. Bref, touver un emploi c’est peut-être comme trouver un bébé ? Courage 🙂

  4. je te comprend bien
    depuis peu je suis au chomage aussi
    mais jai toujours des choses a faire et mlagres ca j’ai l’impression que cest mal et que je ne sert a rien ^^
    courage je ne sais pas si cest le debut ou la fin mais courage
    bis

    • Je me sens moins seule, ça fait plaisir. J’ai tendance à me dire que je ne fais rien quand d’autre gens trouvent du travail, c’est déstabilisant. Être occupée, ça aide. Courage à toi aussi en tout cas 😉

  5. Bonjour,

    Tu as le droit de “passer du bon temps”. Effectivement, on nous impose des schémas depuis tellement longtemps que, si on a le malheur de sortir du cadre, on culpabilise et on est considéré comme une moins que rien.
    Cette recherche d’emploi ne doit pas te miner et tu as raison de te fixer des petits projets. Et puis, tu as ce blog, c’est pas mal pour s’évader un peu et échanger. 🙂
    Si tu as envie de poser des vacances, tu peux. Avec le pole emploi, tu as la possibilité de “poser des jours”, je ne sais plus quel nombre d’ailleurs. Renseigne toi sur ton espace pole emploi, il y a un truc du genre “prévenir de mon absence”, tu poses les jours où tu ne seras pas là et hop tu peux partir si tu le souhaites! Ca ne peut que faire du bien.

    🙂

    • Oui, plus j’y pense, et plus je me dis que pour ne pas déprimer, il vaut mieux sortir de la routine quotidienne de la recherche. Mais ce n’est pas facile. En tout cas, merci! Parfois j’ai l’impression d’être une feignante rien que parce que je pense à prendre des vacances. Ici, on me rappelle que le chômage n’est qu’une partie de ma vie, pas son ensemble!

  6. Je me retrouve tout à fait dans ton premier paragraphe. Quand j’ai cherché du boulot, j’étais toute seule à la campagne chez mes parents, et je ne supportais de ne rien faire de la journée à part être seule devant mon ordi… Donc j’ai cherché à faire du bénévolat, et c’était bien, cela faisait bouger mes journées.
    Et oui situation difficile de ne rien pouvoir prévoir, on espère que les choses bougent vite, mais on ne peut rien anticiper, mais pas le choix, faut faire preuve de patience…
    Courage 🙂

    • Merci!
      Je crois que le principal apprentissage que l’on fait du chômage, c’est réellement la patience!
      Le bénévolat est une chouette idée en effet, on se sent utile au moins quelque part 🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s